Le printemps, c'est tout un poème.

Publié le par Maman Hibou

Les fenêtres s'ouvrent en grand, les feuilles commencent à couvrir les branches nues des arbres et les fleurs colorent les jardins. C'est le printemps.

L'humeur, du moins la mienne a tendance à suivre le soleil et sa douceur du moment. Je m'extirpe de ma grotte, je respire, je sors mes outils et je jardine.

Je plante, je rempote, je tasse et j'arrose. Je tond la pelouse, je nettoie, je désherbe et je bêche. J'ai un jardin et je veux qu'il vive mais c'est comme tout, ca s'entretient et ça prend du temps.

 

 

Le printemps, c'est tout un poème.
Le printemps, c'est tout un poème.Le printemps, c'est tout un poème.

Il n'y a que des avantages à avoir un jardin mais du travail pour éviter d'en faire un terrain vague. Je ne suis ni jardinière ni paysagiste mais je veux pouvoir m'y sentir bien et entourée d'autres verdures que des mauvaises herbes.

Le jardin n'est pas immense et l'été, la piscine prend beaucoup de place ( je vais pas me plaindre !) et les jeux des hiboux aussi ( c'est aussi leur jardin ...) mais cette année je vais essayer de créer un espace vert et détente sur la terrasse maintenant que le potager est dans la place ;)

Petit aperçu d'un de mes bambous japonais...et ça pousse bien :)

Ca sent bon le mois de mai quand même .

Le printemps, c'est tout un poème.Le printemps, c'est tout un poème.

Publié dans Lui, moi, eux = nous

Commenter cet article