News en vrac du début d'année.

Publié le par Maman Hibou

Je n'ai pas écrit depuis presque 2 mois, J'ai laissé hiberner mon blog depuis fin décembre. Pas de véritable raison à cela si ce n'est que l'année 2015 a été chargée en évènements pourris et le bilan comme le contrecoup ont été violents. Et puis l'envie d'écrire est une chose, la flemme est toujours plus forte. Non la vraie raison pour laquelle je reprend la plume de mon clavier c'est pour placer nénufar et ognon et me rendre compte que je n'avais jamais utilisé ces deux mots dans mes articles et je ne m'étais donc pas rendu compte à quel point ca change tout à l'écriture de notre belle langue française.

Nan, je déconnes, je m'en fout.

Le Père Noël ne m'a pas apporté de nouvel ordinateur et au bruit que fait le ventilateur, j'ai intérêt à écrire super vite si je ne veux pas qu'il s'auto-détruise dans les prochaines minutes. Ecrire des articles sur une tablette, c'est comme vouloir écrire un roman sur un Blackberry, faut avoir le temps et une volonté qui frisent le masochisme. Alors je repousse toujours le moment où je dois allumer l'ordinateur parce que je sais que ma patience légendaire ne tiendra pas le coup devant sa lenteur et ses bugs !

Bref.

Sinon pour un tour d'horizon de la famille Hiboux.

Je vais bien, même si je vous raconterai dans un prochain article mon aventure de ce début d'année avec bistouri et anesthésie générale. Papa hibou va bien sauf que le Père Noël aurait pu lui offrir un nouveau dos plutôt qu'une tablette.

Mon grand hibou se porte comme un charme. L'école se passe bien, il apprend toutes sortes de choses et commence à maitriser parfaitement l'insolence à la maison. Il supporte bien son frère (la plupart du temps) , il chante l'Imperial March toute la foutue journée , se prosterne presque devant son poster de Dark Vador et il a découvert les joies de la tablette tactile et Teddy Rinner n'a qu'à bien se tenir, le judo c'est son truc, il va juste falloir lui expliquer que le but n'est pas de se laisser tomber mais bien de faire tomber l'autre. Ca viendra .

Pour tout ptit hibou, les choses avancent. L'AVS tant attendu est dans la place et l'école se passe super bien. Il est rassuré d'avoir quelqu'un à ses côtés, du coup, il participe et se pose pour faire les activités. Le ouf de soulagement qui fait du bien. L'orthophoniste le fait progresser au niveau du langage de façon très significative . Il y a quelques ajustements à faire sur les mots bites (billes) et buts (bulles) . Il peut nous répéter en boucle bite bite bite ( il aime particulièrement faire rouler des bites, billes) voilà voilà. Du côté de son suivi au CAMSP, par contre, on reste très sceptiques et pour cause. Après un an de rendez-vous, de bilans et d'observations en tout genre, il est préconisé pour notre tout ptit une séance de psychothérapie de groupe par semaine pour travailler sur ses angoisses et son moi intérieur. Sans commentaire pour l'instant sinon je vais devenir grossière.

Voilà, rien de bien nouveau sous le soleil de Provence si ce n'est que cet hiver à 15 degrés est fatiguant. Je sais que j'ai des milliers d'abonnés qui attendent fébrilement de nos nouvelles via le blog tous les jours et je m'excuse d'être aussi peu constante que la pluie dans la région mais vous comprendrez que j'ai commencé à me tricoter un tour de cou en novembre et qu'au rythme où je vais, je le porterai en 2017. C'est la seule excuse même pas valable que j'ai à part la flemme et un ordinateur sénile.

Publié dans Lui, moi, eux = nous

Commenter cet article

Christelle 12/02/2016 15:57

Pas facile, la vie d'une maman de petits hiboux ... On ressent ta fatigue à travers ces lignes ... Prends bien soin de toi, d'eux aussi, mais ne t'oublie pas ... Courage ... (et j'aime beaucoup te lire !)