L'aventure intérieure # 1

Publié le par Maman Hibou

Tout a commencé il y a un an quand je me suis aperçue qu'une petite boule s'était formée sous ma cicatrice de césarienne. Rien d'alarmant, ca fait pas mal, ca fait la taille d'une bille, c'est pas grave, je suis passée à autre chose.

3 mois plus tard, la bille devient une noix, je consulte, on me dit c'est pas grave, ca fait pas mal, je suis passée à autre chose.

3 mois plus tard, la noix s'est transformée en abricot, je re consulte, je passe une echo, c'est pas grave, ca commence à faire mal mais je suis pas douillette, je passe à autre chose.

3 mois plus tard, l'abricot se transforme en tomate , je re re consulte, je repasse une echo, je passe une IRM, c'est pas grave mais ca commence à piquer un peu plus, ca saoule et puis on s'habitue à la douleur ( pas intense non plus ) j'ai d'autres chats à fouetter, je passe à autre chose.

2 mois plus tard, la tomate se transforme en orange sanguine, de ces petites oranges bien juteuses mais qui peuvent piquer quand même. Je re re re consulte mais cette fois un spécialiste des oranges sanguines qui piquent. Le spécialiste m'envoie chez un chirurgien qui enlèvent les oranges sanguines qui piquent avant qu'elles ne se transforment en quelque chose de beaucoup plus désagréable. C'est déjà pas mal comme ca , je veux bien qu'on l'enlève. Facile me dit le chirurgien, c'est un endométriome, faut juste ouvrir où on vous a ouvert déjà deux fois, on retire, on referme, simple comme une lettre à la poste. La secrétaire me donne tout le dossier à remplir, les coordonnées de l'anesthésiste, le régime alimentaire à faire pendant une semaine avant l'opération (!!!)

Allez, quand il faut il faut... sauf que le régime dit "sans résidus" est un régime particulièrement restrictif pour ne pas dire très particulièrement restrictif ! Vous ne pouvez pas manger de légumes, de fruits, de crudités, de laitage, de pain, de céréales et j'en passe. En gros vous avez droit au riz bouilli, à la viande bouillie, aux vermicelles ( allez des pâtes peuvent être tolérées modérément ) Ah ouais, à la période de la chandeleur, c'est rude quand même. Et puis c'est un régime que l'on préconise si l'opération se fait par coelioscopie ( par le nombril pour ceux qui savent pas ) Ah ah ah , c'est donc pas pour moi, le chirurgien m'a dit qu'il m'ouvrait au scalpel. J'appelle pour confirmation, il est pas joignable, le secrétaire médicale me confirme la coelioscopie puisque c'est écrit sur le dossier. Confirmé par l'anesthésiste, je suis toute déconfite. Je fais donc le régime pour ne pas dire jeûne un peu dubitative quand même mais j'optempère, docile.

Sur l'ordonnance qui m'a été donnée, je dois me procurer un flacon de bétadine et deux paires de bas de contention. Bas que je devrais mettre juste avant l'intervention. Bon, si vous voulez, c'est toujours plus sexy que des chaussettes de sport mais sérieusement, c'est un enfer à enfiler et ca serre tellement qu'on a l'impression d'avoir deux poteaux en béton mais soit, si ca vous rend le travail plus sympa. On me souffle dans l'oreillette que c'est pour éviter une éventuelle phlébite. Ouais c'est ça, mais je suis pas contrariante, je les prend, en noir, ca m'affine les jambes.

Quand à la douche à la bétadine, je tiens à dire qu'y glisser un léger parfum de vanille n'aurait pas été superflu, parce que ca pue. De plus, demander à prendre une douche avec ce produit infâme la veille au soir et le matin de l'intervention, c'est discutable puisqu'après j'enfile des vêtements, je sors , je m'expose à tout un tas de bactéries diverses et variées alors bon, si vous ne fournissez pas la douche à la clinique, à quoi bon. Encore une fois, je suis pas contrariante, et j'optempère.

Je suis donc aussi propre et saine à l'extérieur comme à l'intérieur, ils peuvent sortir leurs scalpels.

Je vous sens impatients de lire la suite....ce sera dans l'après midi les amis.

Publié dans Planète fourre tout

Commenter cet article