Il faut en parler, ça fait du bien.

Publié le par Maman Hibou

Depuis que nous savons qu'il va nous falloir composer avec la différence et l'autisme de notre tout ptit, j'ai pris le parti d'en parler, je ne minimise pas, je ne dramatise pas non plus mais d'en parler nous a beaucoup aidé.

La peur de déranger, la peur d'inspirer la pitié, la peur de passer pour celle qui se plaint tout le temps, je suis passée par là bien sûr mais ce n'est pas grave. Et puis même si il y a vraiment des moments difficiles, souvent, j'essaie de dédramatiser, voire de prendre certains troubles de mon fils avec humour.

Oui parfois il court, il court, il court sans arrêt tel Forrest Gump dans son meilleur jour. Il marche rarement, il sait pas, mais il court, ça, il sait!

Oui en ce moment sa seule activité, son seul et unique centre d'intérêt est d'écouter et regarder de la musique sur youtube. 2 ou 3 chansons maximum qu'il faut mettre en boucle des dizaines de fois sous peine de sanctions particulièrement aigus de sa part. Et là je ne vous parle même pas des chansons qu'il veut, rien que d'y penser ca me pique les yeux et les oreilles. Si l'envie nous prend de lui faire découvrir quelque chose de nouveau, planquons nous.

Oui il ne suit pas les consignes, ne les écoute même pas, voire, manifeste une indifférence marquée pour ce qu'on lui propose de faire. Bref, c'est parfois décourageant de se prendre des vents qui rendraient fou le mistral.

Oui en ce moment il tourne sur lui même jusqu'à ce que la tête lui tourne tellement qu'il s'écroule par terre, sonné. C'est drôle si il fait ca entouré de coussins mais c'est rarement le cas...

Des câlins, ça on en a quand on veut, mais le soir allongé à côté de lui, le câlin se fait avec ses doigts dans mes yeux "si possible", parce que ça le fait rire, lui, moi, moyennement.

Il ne veut plus faire la sieste. Ca veut peut être rien dire pour vous ...

Il est très difficile de diversifier ses repas. Par contre il a découvert les croquettes du chat et il aime bien. Je vais me renseigner sur les apports nutritionnels avant de le mettre sur ma carte.

En parler aux parents qui se demandent à haute voix, à l'heure où on vient chercher nos enfants, qui peut bien être ce petit garçon "étrange" à l'autre bout de la classe, allongé par terre et/ou en train de hurler.

En parler m'a aidé à me sentir moins seule, à dédramatiser certaines situations, à lâcher prise aussi. Parce que parfois, on se sent isolé, désemparé et que le courage, seul, ne va pas aider notre fils à avancer.

Aujourd'hui, en parler m'a permis de connaitre d'autres parents qui ont traversé des moments difficiles aussi, qui m'ont donné des astuces, des conseils, des contacts. J'ai découvert des associations prêtes à m'aider, des orthophonistes et psychomotriciennes très à l'écoute .

Merci à toutes les personnes qui sont là, toujours quand on a besoin, merci à celles qui nous apportent des conseils et du soutien même si on ne s'est pas vu depuis trèèèèèès longtemps. Merci à celles qui comprennent et ne jugent pas.

Publié dans Autisme et compagnie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christelle 22/12/2015 07:33

Bonjour, je viens de découvrir votre blog et je le trouve très beau. Je ne peux qu'imaginer votre quotidien mais je trouve que vous en parlez avec tellement d'amour que l'on sait tout de suite à quel point votre coeur est grand.
En tant qu'enseignante je ne peux que me remettre en question, remettre mes pratiques en questions et c'est grâce à vous, aux parents qui veulent informer et partager que tout cela sera possible. Enfin je l'espère de tout coeur.
Bravo pour tout ce que vous faites.

Lucie.T 08/10/2015 12:09

Très beau témoignage, vous avez tout à fait raison d'en parler. Je travaille dans le domaine de l'autisme, si vous avez des questions n'hésitez pas.

Lucie.T 16/10/2015 10:05

Avec plaisir je repondrai à vos questions. N'hésitez pas à me contacter.

Delphine 12/10/2015 10:51

Oh c'est très gentil, merci :-) J'ai parcouru mon blog et si vous êtes éducatrice spécialisée alors oui, j'aurais des questions :-)

Cendra 06/10/2015 19:01

Oh oui, je crois aussi qu'il faut en parler pour soulager, rendre plus léger son esprit. Je dirais même que les pouvoirs publics, les médias, devraient diffuser bien plus d'infos sur l'autisme qui est si mal compris et surtout amalgamé, et puis cela permettrait aux parents de se sentir moins isolés.

Delphine 12/10/2015 10:48

C'est exactement ça. Maintenant que nous sommes immergé dans le domaine de l'autisme on voit et on lit des choses completement aberrantes et qui font peur.

Celine 06/10/2015 13:17

Oui ca fait du bien d'en parler et de partager.
En tout cas, moi je comprends mieux... et vais suivre avec plausir l'évolution de ce charmant petit garcon...

Delphine 06/10/2015 13:56

Merci Céline :-) C'est pas toujours facile d'expliquer et de s'exposer mais j'ai appris que c'était toujours mieux que de s'isoler .

Roberta 06/10/2015 12:04

Merci de partager ça avec nous, c'est un très beau billet. Beau courage, et je vous souhaite plein de beaux moments.

Delphine 06/10/2015 13:56

Merci pour ton commentaire . Des beaux moments on en a et on en aura plein ;-)