Ca ne se voit pas mais c'est bien là.

Publié le par Maman Hibou

Non en effet, ce n'est pas écrit sur son visage , vous êtes en droit de vous poser des questions, de vous demander qui est ce petit garçon parfois intenable dans la salle de classe, dans une file d'attente, au parc ou au supermarché mais si il y a bien une chose que j'ai apprise depuis que nous avons notre tout ptit hibou, c'est qu'on ne juge pas sans savoir et on tourne sa langue dans sa bouche avant de parler ou d'émettre un jugement.

Ca ne se voit pas mais il est autiste. AUTISTE ! Je fais partie de ces parents ( 99.9% des parents d'enfants autistes) qui en ont assez d'entendre qu'il a besoin de plus de fermeté, qu'il comprend TRES bien la différence entre le bien et le mal, qu'il ne veut pas manger parce que c'est un caprice de plus, Il sait parfaitement qu'il doit aller sur le pot mais il ne VEUT PAS, qu'on doit tout lui passer c'est sûr et j'en passe...

Parce que sur le visage de mon fils , ca ne se voit pas qu'il est autiste, il ne l'est peut être pas. SERIEUSEMENT ?? Nous ne sommes pas des parents parfaits, mais quand même, je finie forcément par le prendre comme une insulte.

Il est autiste, il n'est pas con. ( cf Vanessa Burgraff )

Il est autiste et quand il n'est pas en forme, c'est qu'il est malade.

Il est autiste, il n'est pas capricieux. (enfin si, ca arrive aussi comme tous les enfants)

Il est autiste, et il emmerde ceux que ca dérange. ( hein M Fillon?! )

Ce petit garçon va avoir 5 ans, s'exprime peu verbalement, quelques mots toujours et répète beaucoup ce qu'on dit. Alors pour se défendre ou exprimer son désaccord, frustration, colère, on passe toujours par des cris et des crises ( de plus en plus rares cependant ). Il est parfois difficile pour nous, ses parents, de comprendre le pourquoi de ces crises et pourtant on le connait bien. On doit tout anticiper mais on a des ratés. Dans les lieux publics, ca peut donner de temps en temps l'image de parents qui ne savent pas gérer leur enfant et puis, quand le mot "autiste" est lâché, les regards désapprobateurs se font fuyants, ceux qui ont ouvert la bouche, ravalent leurs critiques et s'excusent. " On savait pas désolé ".

Alors dorénavant, je m'attache à ne pas retenir les mauvaises ondes que peuvent renvoyer toutes ces personnes, qui croient savoir, qui pensent avoir raison, qui ont un avis sur tout et sur tout le monde.

Je ne sais pas ce qui se passe dans vos maisons, dans vos vies, dans votre quotidien, je ne connais pas votre histoire et je ne viendrai pas juger et balayer devant votre porte parce qu'en effet, je ne sais pas . A méditer en toute circonstance.

 

 

Ca ne se voit pas mais c'est bien là.

 

 

Commenter cet article