C'est moi qui décide !

Publié le par Maman Hibou

Je ne suis pas une maman toujours sur le dos de mes hiboux, je n'ai pas l'impression de ne pas les laisser s'exprimer comme ils veulent mais il est une chose sur laquelle je ne lâcherai jamais, c'est le respect.

L'idée d'en parler me traverse l'esprit parce que mon grand hibou du haut de ses 4 ans et demi navigue en eaux troubles en ce moment à ce sujet .

Bizarrement, je ne m'attendais quand même pas à étudier la question aussi tôt. Je me disais naïvement qu'avant 6 ou 7 ans, les enfants n'étaient pas insolents, ne cherchaient pas le conflit ni à avoir le dernier mot. Peut être est-ce sa réponse à ce dont je parlais dans mon article Prise de conscience,.. peut être.

Ces dernières semaines, mon ange de 4 ans et demi n'hésite pas à me crier dessus, à me dire que j'ai tort, à me faire la leçon, à me dire de me taire, à être particulièrement autoritaire avec moi, son tout ptit hibou de frère ou son père.

Alors j'ai beau être une maman bienveillante ( ce sujet précis qui me hérisse les poils des bras fera l'objet d'un article à lui tout seul ... ) je ne vais pas laisser un gnome haut comme 3 pommes me parler mal . Tout d'abord surpris par son changement d'attitude, parce qu'il faut bien avouer que notre petit hibou est de plutôt de bonne composition et habituellement pas caractériel, nous avons pris le parti de lui expliquer gentiment à chaque fois qu'il faisait preuve d'une autorité mal placée, que son comportement n'était pas le bon et qu'il serait bien avisé d'en changer.

Seulement, presque à chaque fois, il nous envoie dans les cordes et ne lâche rien. Non il ne s'excusera pas, oui, c'est lui qui décide, et bien sûr que oui c'est lui qui a raison, nous on doit se taire !

Pardon, est-ce que mes oreilles fonctionnent bien ?

Le respect, c'est la base petit homme et tu te dois de le comprendre pour être respecté à ton tour. D'un autre côté, je sens qu'il cherche à gagner de l'autonomie donc du pouvoir sur ses actes au sein de la famille. On passe donc par des phases de discussions, négociations, choix et quand malheureusement la guerre froide est déclenchée sur un sujet, on sévit jusqu'à ce qu'on puisse reprendre les pourparlers.

Je trouve sain qu'il passe par des phases de rébellion, qu'il ait besoin de s'affirmer. le plus difficile est, pour nous, de bien lui faire comprendre pourquoi il est important de respecter les autres. La vie est un apprentissage, ce n'est que le début.

Pour ceux qui vivent une expérience similaire, je vous conseille vivement le livre " C'est moi qui décide " d'Isabelle Filliozat . Très instructif, très vrai, très intéressant.

C'est moi qui décide !

Commenter cet article