L'art d'être grand frère .

Publié le par Maman hibou

J'ai toujours voulu avoir des enfants rapprochés, pour qu'ils puissent justement être proches, pour que le premier accepte plus facilement de partager ses parents , et bon aussi parce que j'aurais eu plus de mal à me replonger dans les couches et les nuits trop courtes si j'attendais trop longtemps ...

Bref, tout ça pour dire que quand tout ptit hibou a débarqué dans la famille, ptit hibou était l'unique , le "précieux", "le ptit prince" et il a fallu qu'il fasse de la place au sein de SA famille à son petit frère .

Au début, il y accordait autant d'attention qu'à sa couche remplie, il s'en moquait donc royalement . Nous avons évidemment tout fait pour qu'il ne se sente pas délaissé malgré la fatigue et toute une organisation à refaire . J'avais peur qu'il soit jaloux, qu'il me rejette, qu'il rejette son petit frère, qu'il soit malheureux et qu'il se sente mal-aimé .

Comme quoi, il y a des angoisses de mère qui vont un peu loin et on en rigole bien maintenant . Je me souviendrai toujours du jour où je suis rentrée de la maternité avec tout ptit hibou parce que c'est la première fois que ptit hibou a consenti à m'appeler maman !! Il savait le dire quand on lui faisait répéter mais il ne m'appelait jamais maman ( il m'appelait pas en fait ! De ce jour, j'en bouffe 286 fois par jour du "maman" :-)

Quoi qu'il en soit, tout s'est bien passé entre les 2 frères. Maintenant bien sûr, à presque 2 et 4 ans, c'est un peu plus dur à gérer, tout ptit hibou envahit l'espace de son frère et il faut qu'ils apprennent à cohabiter mais ils jouent de plus en plus ensemble et ptit hibou est juste un dieu pour son petit frère ( sauf quand celui-ci lui envoie ses petites voitures en travers de la figure ) Il ne conçoit plus la famille sans lui et tous deux se cherchent quand l'un est absent !

Quand tout ptit hibou se fait disputer, son grand frère nous regarde toujours avec un air de reproche ( sauf quand il s'est fait sauté dessus par la petite furie, là il nous encourage ) et quand son petit frère va au lit avant lui, on a droit à des " ohhhh le pauvre" larmoyant :-)

Ils ont besoin d'être tranquilles de temps en temps, d'avoir leurs parents pour eux tout seul parfois mais ils ont besoin l'un de l'autre aussi .

Alors, deux enfants rapprochés c'est difficile, mais je ne regrette pas le moins du monde, c'est bon de voir mes deux hiboux grandir ensemble, parfois dans la complicité et les rires et parfois dans les disputes. Ptit hibou a poussé les meubles et fait de la place à son frère . Maintenant il ne conçoit pas sa famille sans lui .

L'art d'être grand frère .
L'art d'être grand frère .L'art d'être grand frère .

Commenter cet article